Faire du digital votre force de vente et de captation : mode d'emploi

Pour que votre marque se développe, on ne le dira jamais assez : il faut séduire !

D'abord, savoir se remettre en question !

Pour arriver à séduire vos cibles, il ne ne faut pas se reposer sur ses lauriers. Il suffit d’aborder les choses avec la bonne approche. 
A qui vous adressez-vous ? Que recherchent vos utilisateurs en venant faire un tour sur votre site ?

Chaque utilisateur est différent, chaque besoin aussi. Heureusement pour nous, il est tout de même possible de segmenter son audiences pour comprendre les grands enjeux utilisateurs de votre site.

Nous sommes là pour vous aider, qui plus est ! Et nous sommes là pour arbitrer aussi. Parce que vous avez vos objectifs business à atteindre, évidemment ! Et nous vous permettons d’aligner ces objectifs sur les besoins de vos clients et prospects. C’est ça faire du digital votre force de vente et de captation.

Alors comment faire, mode d’emploi :

1/ Savoir à qui je m’adresse et quel est l’état du marché

Stratégie, nous voilà ! D’abord, on fait le tour de votre secteur d’activité : vos concurrents, leurs forces, leurs faiblesses, ce qui marche, ce qui ne marche pas, les positionnements, les services proposés… Un intégral pour bien cerner le marché.

Ensuite, on s’occupe de vous : on regarde ou vous en êtes et ce que vous proposez à vos clients. La manière dont vous explicitez vos services et valorisez vos produits. Votre offre, finalement !

Et puis, on récupère de la donnée utilisateurs : on leur demande tout simplement comment vous les aider au quotidien, comment vous pourriez les aider davantage, ce qui leur plait, ce qui leur manque… Ce qui fait qu’ils vous sont fidèles et qu’ils adhèrent à votre marque. On leur montre qu’ils comptent pour vous et que votre but, c’est bel et bien de leur simplifier la vie.

On analyse tous ses résultats et on vous donne les grandes lignes à adopter. En fonction de vos objectifs business et du ROI, il faudra prioriser. On optera d’abord pour ce qui rapporte le plus de satisfaction client pour booster le business et voir des résultats plus rapidement. Mais parfois, il faudra agir en fond, sur du long-terme, parce que tout vient à point à qui sait attendre, comme dirait la fable.

2/ Ensuite on crée des services, on repense la navigation sur votre site, en fonction des habitudes et comportements de vos cibles.

Cela passera par de l’ergonomie bien sur (UX), mais aussi par du design. Souvent, l’analyse de l’utilisateur est associée à la notion d’ergonomie… Et c’est tout ! Mais en fait, capitaliser sur ces données c’est aussi se rendre compte à quel point elles sont utiles à tous les niveaux : connaitre vos utilisateurs c’est aussi savoir ce qui leur plait, ce qui les séduit, comment ils apprécient qu’on leur parle.

Alors, on applique nos résultats au design et à la stratégie de contenus ! Ca peut vouloir dire repenser son image de marque et son logo, si ceux-ci commencent à dater, cela peut signifier de refondre son site devenu obsolète pour nos principaux intéressés, cela peut sous-entendre de changer son discours parce qu’il n’est plus en phase avec les attentes de vos utilisateurs 4.0 !

Pourquoi on fait tout ça ? Pour séduire et susciter leur attention. C’est ça, gagner en force de vente et augmenter sa captation (acquisition pour les intimes 😉 ) !

3/ Et le suivi ?

Ce n’est pas tout de repenser et de créer. Il faut aussi suivre et faire évoluer. Parce qu’aujourd’hui, tout bouge à vitesse grand V et personne n’a le droit de se reposer sur ses acquis. Pour devenir la marque référente, il faut toujours avoir une longueur d’avance, une idée, un service à déployer qui facilitera le quotidien de l’utilisateur.

L’optimisation en continu, ce n’est pas dépenser des sommes faramineuses. Si on écoute ses clients, qu’on reste attentif et que l’on priorise en prenant les bonnes décisions, tout naturellement, on gagne en maturité, petit à petit, et on développe la relation client – marque. Et finalement, c’est un peu ça le but du jeu non ?

Récolter des datas utilisateurs, ce n’est pas si compliqué : questionnaire de satisfaction, appel, interview, tests utilisateurs… sont autant de moyens qui nous permettent de comprendre si le service proposé séduit et répond aux attentes ! C’est aussi le meilleur moyen de consolider le relationnel ! Magique !!

Les raisons d’y aller sans hésiter ?

Pour réussir à atteindre l’objectif, il va falloir mettre en place des méthodes agiles qui augmenteront significativement les chances de succès. Ces méthodes, nous les utilisons au quotidien. Elles sont la base de l’ergonomie et du design et permettent de prendre des décisions en connaissance de cause. C’est à dire, avec plus de certitudes et de bien meilleures chances de réussir !

Vous appréciez nos articles ?
Partagez-les sur les réseaux sociaux !

Je partage

La minute culturelle : on parlait déjà d’UX en 1928 !

Un peu de culture : le design au service des contenus, ça ne date pas d'aujourd'hui. Une mise en page agréable, c'est un fabuleux guide pour vos lecteurs !

L’UX research, le synonyme d’acquisition !

Comprendre les comportements de vos utilisateurs & tester vos services en situation réelle d’utilisation pour des interfaces toujours plus efficientes, pour ceux qui les utilisent, cela engendre forcément du bon pour votre croissance !

De simple site web à outil de prospection !

Aujourd’hui, créer un simple site web ne suffit plus… Vos utilisateurs, leurs besoins & habitudes doivent être pris en compte pour produire un site ergonomique, efficace et utile pour ceux qui l’utilisent. Savez-vous que… 68% des utilisateurs quittent un site à cause d’une mauvaise expérience utilisateur et la plupart d’entre eux ne reviendra pas ?…