La minute culturelle : on parlait déjà d’UX en 1928

La typographie, un art incontournable pour tout créatif qui se respecte, a été un terrain d’expérimentations qui a permis de poser les règles de notre langage au fil des années. L’UX, vu comme un nouveau moyen, au coeur de tous les discours, est en fait bien plus ancien qu’on ne veut bien nous le faire croire. Retour culturel sur la typographie, l’esthétique et le fonctionnalisme !

Un peu d’histoire et d’art

En 1928, Jan Tschischold, né du courant international s’emploie à donner un nouveau sens à la typographie, dans son manifeste Die Neue Typographie. Il instaure des règles de grille pour faciliter la lecture. Dès lors, nous sommes déjà dans un principe UX : faciliter la vie du lecteur / consommateur en l’occurence. Mais pourquoi rédiger un manifeste sur les règles de l’affiche typographique, me direz-vous ?

La forme suite la fonction

Voilà le principe énoncé par notre bon vieux Jan. Il avait compris les choses avec une clarté impressionnante. Si la forme est au service de la fonction, alors le contenu est R.O.I.
Explications détaillées : l’école du Bauhaus prône début des années 1900 la simplicité, le pur fonctionnalisme. Le problème ? Des meubles froids, des structures fonctionnelles, certes, mais sans esthétique aucune. L’utilité c’est une chose, mais pour susciter le désir, encore faut-il créer de l’émotion. L’esthétique joue un rôle fondamental dans la recherche de l’émotion. Jan Tschichold en déduit une chose : la fonction oui, elle est au coeur de la création. Je dois produire un objet, une image qui a un but, qui est vecteur de sens. Il s’agit du fond. Mais je dois aussi amplifier le fond grâce à la forme. Pour être en mesure de délivrer le message de la bonne manière. C’est ainsi qu’est né « Die Neue Typography”. La forme se met au service de la fonction pour intensifier un message ! C’est le principe de la communication.

Aujourd’hui, ce principe est plus vrai que jamais.

On vous dira que le contenu est le nerf de la guerre, c’est vrai. Vous lirez que l’inbound marketing et ses livres blancs sont la clé du succès. C’est vrai. Mais la plupart des gens oublie un fondamental. La fonction (le fond du message), aussi clair soit-il, aussi intéressant puisse-t-il être pour vous, doit se mêler à la forme ! Quand la forme sert la fonction, voilà ce qui en résulte : des contenus mieux hiérarchisés, plus riches et diversifiés, des mises en exergues pour faciliter la lecture parce que l’oeil est guidé, des images qui viennent compléter les textes pour donner des informations additionnelles, des vidéos didactiques et pédagogiques… Des contenus beaucoup plus vivants, en somme !

Alors oui, le contenu est fondamental. Mais sa mise en forme l’est tout autant !

Notre conseil

Miser sur les contenus, opter pour l’inbound marketing, nous disons oui ! Un grand oui évidemment ! Mais nous soutenons aussi le design au service des contenus. Une mise en page agréable, claire, des images adaptées et en adéquation avec la prise de parole, dans un but non pas de redite mais de complément. Voilà ce que fera le design. Il guidera l’internaute, simplifiera sa lecture et son appréhension de vos contenus. Et finalement, c’est une manière très simple de vous aider à trouver réponse à cette fameuse question : « C’est quoi l’UX ? ». C’est lorsque l’expérience client est complète : que chaque fonction est pertinente, que chaque message possède un fond vecteur de sens, et que  fonction et message sont réfléchis de manière conjointe pour devenir compréhensibles et esthétiques en plus d’être utiles !

Le mot de la fin

La forme du message doit être au service du fond du message. Le design d’un produit ou service doit bel et bien servir sa fonction et faciliter son appréhension. Ce principe fondamental ne doit jamais être oublié ! Vive le design, vive lUX et vive les contenus. Ceci est vrai que vos supports soient physiques ou digitaux !

Alors on y va ?

Vous appréciez nos articles ?
Partagez-les sur les réseaux sociaux !

Je partage

La connaissance utilisateurs, pièce maitresse de votre stratégie digitale

La connaissance utilisateurs est essentielle pour anticiper leurs attentes, leurs habitudes et comportements & assurer la perennité de votre business ! Il s'agit de concevoir le bon produit ou le bon service, de la bonne manière pour la bonne personne !

Stratégie de marque : le levier de croissance !

Pourquoi définir votre stratégie de marque & votre personnalité ? La marque est le pilier, le pont entre communication, marketing et supports (digital ou pas !). Alors dans la jungle des marques, comment mettre en avant votre différence pour créer la préférence ?

Pourquoi la stratégie de marque digitale est un accélérateur de croissance ?

En tant que PME, vous concurrencez de grandes marques avec des clients fidèles et des budgets marketing illimités. C'est pourquoi vous devez trouver des moyens de vous différencier grâce à votre propre processus de création de marque. Parce-qu'une marque c'est bien plus qu'un joli logo, c'est l'expérience que vous faites vivre à vos clients et c'est encore plus vrai dans un monde digital !