Réussir son storytelling : 4 principes à respecter

Réussir son story-telling n’est pas si compliqué lorsque l’on s’appuie sur des règles précises. Le tout, c’est bien de les connaitre pour mieux appréhender ce pan de votre communication.

Une intrigue solide

L’une des faiblesses majeures des auteurs provient généralement d’une incapacité à bâtir une intrigue solide. Une intrigue solide c’est quoi ? Une histoire qui vous tient en haleine, du suspense et des personnages apportent des solutions. Les personnages peuvent être confrontés à des dilemme, qui les force à franchir des obstacles, pour enfin retrouver un équilibre. En clair, ce sont les « étapes du récit » qu’on étudie au lycée.

On veut de l’émotion !

La sensibilité et l’affect ont une importance capitale. Pour obtenir l’attention des lecteurs, il faut aller chercher l’empathie des audiences, et pour cela, faciliter leur identification aux personnages. L’engagement est au rendez-vous dès lors que l’on arrive à créer un personnage auquel l’audience s’identifie. Voir un personnage qui fait face à des dilemmes, qui est confronté à des obstacles et qui a un objectif clair, engage émotionnellement le spectateur. Posez-vous systématiquement ces questions : à quels problèmes mon personnage fait-il face ? Quel(les) sont ses buts, ses valeurs ?

Des supports différents, des manières d’écrire qui varient

Le digital a entrainé l’émergence de nouvelles formes d’écriture. À chaque support correspond une forme particulière de narration.

Et les dernières évolutions technologiques (réalité virtuelle, réalité augmentée, ..) produisent aussi des changements structurels pour la trame narrative. Les histoires sont toujours plus ramifiées, riches de sens, de personnages et de capacité à émouvoir ! En se développant sur des supports différents, elles s’intègrent de mieux en mieux à notre quotidien et suggèrent de nouvelles manières de rentrer en contact avec son audience.

Le récit, c’est ça le plus important.

Le support n’est qu’un moyen. Il est là pour venir augmenter l’expérience client. Mais sans le fond, le support ne peut trouver son équilibre et sa pertinence. Plus les formats et supports se multiplient, plus importante encore est la structure du récit. Du ton à la grammaire, en passant par le lexique et la sémantique, il est essentiel de fixer des règles. Faîtes simple : appliquer une grammaire narrative simple et maîtrisée, bien connaître le genre dans lequel on s’inscrit, permet d’équilibrer la structure. C’est bel et bien la structure narrative qui suscitera l’engagement, plutôt que le médium dont la dimension est expérientielle.

Les raisons d’y aller sans hésiter ?

Le contenu est devenu le nerf de la guerre sur le web ! Il vous permet d’affirmer votre marque, de tenir en haleine vos consommateurs &  de les fidéliser. Le plus ? Il optimise votre référencement et fait de vous un acteur incontournable de votre secteur d’activité s’il est bien monté !

Vous appréciez nos articles ?
Partagez-les sur les réseaux sociaux !

Je partage

La connaissance utilisateurs, pièce maitresse de votre stratégie digitale

La connaissance utilisateurs est essentielle pour anticiper leurs attentes, leurs habitudes et comportements & assurer la perennité de votre business ! Il s'agit de concevoir le bon produit ou le bon service, de la bonne manière pour la bonne personne !

Le design sprint, meilleur allié de l’Open innovation

Qu’est-ce que le Design Sprint ? Une méthode de co-création, inventée chez Google Ventures. Objectif de la mission : accélérer le processus d’innovation des entreprises en compressant des mois de travail en cinq jours.

Stratégie de marque : le levier de croissance !

Pourquoi définir votre stratégie de marque & votre personnalité ? La marque est le pilier, le pont entre communication, marketing et supports (digital ou pas !). Alors dans la jungle des marques, comment mettre en avant votre différence pour créer la préférence ?